Marine G.

Dernier commentaire

Philippe Picquier

19,00
par (Libraire)
10 septembre 2022

Un sujet douloureux traité tout en douceur

Shizuko arrive pour poser sa dernière valise à la maison du Lion, établissement qui s'occupe de personnes condamnées. Malgré les difficultés les habitants du lieu gardent, ou pour certains retrouvent, l'amour de la vie. Le sujet est difficile mais Ito Ogawa s'en sort à merveille en nous livrant un texte tout en douceur et en lumières.