Tenir sa langue
EAN13
9782823619591
ISBN
978-2-8236-1959-1
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Nombre de pages
192
Dimensions
20,6 x 14,2 x 2 cm
Poids
244 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

« Ce que je veux moi, c'est porter le prénom que j'ai reçu à la naissance. Sans le cacher, sans le maquiller, sans le modifier. Sans en avoir peur. »
Elle est née Polina, en France elle devient Pauline. Quelques lettres et tout change.
À son arrivée, enfant, à Saint-Étienne, au lendemain de la chute de l'URSS, elle se dédouble : Polina à la maison, Pauline à l'école. Vingt ans plus tard, elle vit à Montreuil. Elle a rendez-vous au tribunal de Bobigny pour tenter de récupérer son prénom.
Ce premier roman est construit autour d'une vie entre deux langues et deux pays. D'un côté, la Russie de l'enfance, celle de la datcha, de l'appartement communautaire où les générations se mélangent, celle des grands-parents inoubliables et de Tiotia Nina. De l'autre, la France, celle de la materneltchik, des mots qu'il faut conquérir et des Minikeums.
Drôle, tendre, frondeur, Tenir sa langue révèle une voix hors du commun.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par (Libraire)
3 septembre 2022

Un nom, une histoire

Polina souhaiterais reprendre l'orthographe russe de son prénom qui a été franciser à son arrivée en France pour "facilité son intégration". Mais cette action en justice n'est pas des plus simple et c'est un combat qui s'engage. Pour enfin pouvoir ...

Lire la suite

Le , Librairie Arborescence

Pour cette rentrée, nous inaugurons un nouveau format de rencontres avec deux autrices invitées pour une rencontre croisée ! Polina Panassenko et Julie Abbou ont toutes les deux appelé leur livre Tenir sa langue. Les inviter ensemble nous a paru évident ! Leur deux livres sont bien différents : un roman qui aborde l'identité culturelle et un essai qui explore le féminisme dans notre langue et son impact sur le monde.
Une soirée qui s'annonce passionnante !