Judith Butler, Race, genre et mélancolie
EAN13
9782354802486
ISBN
978-2-35480-248-6
Éditeur
Amsterdam
Date de publication
Collection
L EMANCIPATION
Nombre de pages
160
Dimensions
17,5 x 11,5 x 1,5 cm
Poids
154 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Judith Butler

Race, genre et mélancolie

De

Amsterdam

L Emancipation

Offres

Dans cette introduction claire et engagée, Hourya Bentouhami propose une relecture vivifiante de l’œuvre de Judith Butler.
Jusqu’à présent, les lecteurs français ont eu tendance à séparer ses écrits théoriques fondateurs sur le genre, les identités et le langage de ses interventions jugées plus directement politiques sur le 11 septembre, Israël-Palestine, Guantanamo, le Printemps
arabe ou Occupy Wall Street... Butler se serait détournée de la réflexion sur le queer pour s’attacher à des objets plus classiques,
mettant en jeu les formes de constitution du peuple.
Mais, surtout, on tend à ignorer le dialogue qu’elle entretient avec les principales figures des théories postcoloniales et critiques de la race. Or, selon Hourya Bentouhami, ces séparations ne tiennent pas. Les élaborations théoriques de Butler attestent du nouage complexe entre sexe, genre, race et nation. Les discours de la différence sexuelle et de la différence raciale sont articulées et ont une généalogie étroitement entrelacée : impossible dès lors de déconstruire l’un sans déconstruire l’autre.
Émerge ainsi le portrait d’une Judith Butler théoricienne critique de la violence et des identités, mais aussi, indissociablement, des mobilisations et des alliances minoritaires contre les assignations identitaires et les politiques de dépossession et de vulnérabilisation.
S'identifier pour envoyer des commentaires.